ouzbèckes

« FRONTIERES OUZBEKES »:

  • Kirghizstan-Ouzbékistan (Och):

 Côté ouzbèke:

Là c’est moins drôle et moins facile…Sûrement une des pires.

–          1ier barrage:

Il y a deux  « files » : une pour les piétons, une pour les véhicules. Il y a énormément de gens car ils font passer piéton par piéton, et véhicule par véhicule…au compte goutte svp ! Des amis à nous ont mis 7h pour passer ce premier barrage…

En ce qui nous concerne cela a été plus rapide car nous avons eu de la chance. En effet, nous nous sommes placés au milieu des 3 files de voitures, derrière un très gros poids lourds. Le poids lourds est passé rapidement, et nous nous sommes quasiment retrouvés devant la barrière, après être passés entre 2 rangées de 4 voitures… Le douanier a fait passer une voiture puis nous…J’avoue que les ouzbeks n’étaient pas contents et ont râlé auprès du douanier. Celui-ci a alors rétorqué que nous étions touristes et donc prioritaires. En fait, je crois qu’on était simplement sur la file réservée aux poids lourds, et qu’il fallait qu’on laisse rapidement la voie libre car aucun poids lourds ne pouvait se mettre derrière nous. Mais on vous conseille vivement, de toute façon, de toujours aller voir le douanier pour lui dire que vous êtes touristes 😉

–          2ième barrage:

Vous passez dans un bain de désinfection (8000 soms que vous paierez un peu plus loin) pour vos pneus et vous vous garez au milieu des douaniers.

–          3ième barrage:

Direction le grand bureau sur le droite, vous faites la queue pour qu’un douanier vérifie votre passeport, votre visa et qu’il vous enregistre sur son ordinateur.

Vous devez ensuite remplir la déclaration de douane, elle doit détailler vos biens informatiques et financiers (seulement les billets). Au dessus de 5000$, vous serez taxés. Nous n’avons pas déclaré nos médicaments, car la douanière nous a dis de ne pas le faire, mais techniquement cela doit être fait. D’ailleurs, de temps en temps, lors de la fouille, ils vérifient vos médicaments (tous les légaux chez nous ne le sont pas forcément chez eux). Dans ce cas là, il faut être capable de présenter ses ordonnances de France…

Puis, les passagers passent par un portail de sécurité.

Un vétérinaire est venu pour le chien, il a vérifié son passeport et a demandé 7000 soms.

Le conducteur,  quant à lui, doit aller dans les bureaux en face pour faire enregistrer son véhicule. On vous donnera alors un papier très important, celui qui fait office de carte grise lors des contrôles de police. Il est indiqué dessus: le jour de votre entrée, la marque du véhicule, sa couleur, le nombre de places assises, le numéro de chassie, etc. A garder précieusement donc…

–          4ième barrage:

La fouille. Les douaniers ont ouvert une bonne partie de nos rangements, ils ont aussi fouillé dans les croquettes du chien, pour finalement en ressortir une bonne poignée en demandant s’ils pouvaient les donner aux leurs. Ils étaient assez sympas dans l’ensemble.

Passez la « dernière » barrière.

–          5ième barrage:

Dix kilomètres plus loin vous aurez encore un contrôle de douanier, ils vérifieront votre passeport avec humour.

  • Ouzbékistan-Turkménistan (Turkmenabat):

Côté ouzbèke:

Nous sommes arrivés la vieille au soir et avons donc pu dormir juste devant de manière à être les premiers à passer le lendemain matin.

–          1ier barrage:

Contrôle rapide des passeports.

–          2ième barrage:

Nouveau contrôle des passeports  +  remplir la déclaration de douane. Faites surtout bien attention à ne pas sortir avec plu d’argent que vous en aviez à l’entrée !

–          3ième barrage:

Contrôle des déclarations de douanes et des tampons.

Fouille du véhicule.

–          4ième barrage:

Vérification des tampons : vous pouvez sortir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 29 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :